Peur de déplaire


PEUR DE DÉPLAIRE

Nous avons tous un besoin de plaire aux autres, cela est tout à fait normal. Nous avons besoin de nous sentir acceptés par les autres. Par contre, lorsque la peur de déplaire prend toute la place, c’est à ce moment que les difficultés peuvent commencer.


Quels sont les rôles que nous adoptons lorsque nous avons peur de déplaire ?


Nous disons OUI lorsqu’intérieurement c’est le NON qui a envie de s’exprimer.Nous ne disons pas ce que nous ressentons vraiment.Nous donnons et donnons encore aux autres en niant nos besoins.Nous ne respectons pas nos limites.


Lorsque nous adoptons ces rôles qui ne sont pas nôtres, inconsciemment, nous nous causons du tort, car nous taisons notre soi véritable. C’est pourquoi, à travers l’angoisse, notre être profond nous transmet un autre message en nous disant  :


« Au secours ! Je n’en peux plus de ne pas être moi-même ! Affirme-toi ! Montre-toi tel que tu es ! »

Pour se sentir bien, pour être en équilibre, il est essentiel d’oser être soi-même. Bien entendu, au début, cela vous demandera de faire preuve de courage.


Pour faciliter le processus de changement, parlez à vos proches de votre désir de changer certaines choses dans vos comportements. Et allez-y graduellement…


Surtout, donnez-vous le droit d’être humain. Au début, la peur de déplaire prendra probablement le dessus sur votre besoin d’être vous-même. Cette étape est tout à fait normale ! Mais lorsque vous goûterez aux bénéfices du sentiment de liberté intérieure de pouvoir être vous-même, vous ne pourrez plus vous en passer !


Évidement la peur de déplaire est souvent marié à la peur du jugement et cette peur est assez commune dans notre monde. Il est humain de ressentir cette peur, car nous souhaitons tous être aimés et acceptés par les autres.


Là où le problème peut survenir, encore une fois, c’est lorsque cette peur du jugement prend trop de place et qu’elle empêche la personne d’être elle-même. En ce sens, la personne adoptera des rôles qui ne sont pas les siens, pouvant même aller jusqu’à éviter certaines relations.


Par exemple, l’anxieux est souvent un être très vaillant et travaillant. Il est le premier à faire des heures supplémentaires et à remplacer un collègue, etc.


Ce comportement cache souvent une peur qu’on le juge d’être inadéquat, ce pour quoi il a tendance à dépasser ses limites à un point où, à un moment donné, il ressent une grande fatigue.


À force d’adopter des rôles par peur d’être jugé, votre être profond vous transmet un message, à travers l’angoisse, de vous donner le droit de vous afficher en toute authenticité ! Vous êtes unique, faites profiter aux autres de votre unicité !


Si vous vous reconnaissez dans ce profil, je vous invite à cette pratique quotidienne qui est celle de vous exercer à vous montrer tel que vous êtes.

Bien sûr, cela comporte un risque de PEUT-ÊTRE être jugé. Ce risque vous demande de faire preuve d’un peu de courage…


Un courage qui sera toutefois récompensé par une diminution de vos peurs et, par ricochet, une sensation de grande liberté intérieure.



© 2020 santépsychologique.com

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon