La technique ; JE RESTE !


LA TECHNIQUE : JE RESTE !

Je vous propose ici une technique efficace qui m’a énormément servie pour redevenir fonctionnelle. Avant de poursuivre la lecture de cet article, je vous invite à lire d’abord cet article : Se dissocier de la peur.


Exercice d’exposition

Choisissez un endroit où il vous est plus ou moins difficile d’aller et, en respectant votre rythme, appliquez les étapes suivantes. Si vous n’êtes pas sortie de chez vous depuis un bon moment, sachez que cette technique est tout aussi efficace pour aller prendre une marche, ne serait-ce que parcourir quelques pâtés de maisons. L’important est d’agir, non pas de mesurer le résultat en quantifiant votre degré de panique.


  • Préparez-vous mentalement à sortir de chez vous et à vous rendre à l’endroit choisi. Ou encore, faites une relaxation.

  • Utilisez toujours la technique de respiration au moment présent chaque fois que vous en ressentez le besoin.

  • Avant de vous rendre à l’endroit, affirmez-vous à la partie anxieuse en vous : « Tu peux paniquer si tu veux, c’est OK. Mais moi, je maintiens mon désir. Je dois aller faire des commissions, m’acheter du shampoing, j’en ai besoin pour me laver les cheveux », etc.

  • Sur place, si vous sentez l’anxiété monter, laissez-la être là. Autant que possible, ne vous préoccupez pas des symptômes. C’est normal que les symptômes soient présents, l’enfant en vous a peur ! Dites-lui à nouveau : « Tu peux paniquer si tu veux, mais je reste, un point c’est tout. »

  • Demeurez autant que possible sur place. Restez à l’endroit, et ce, malgré les symptômes. (Je sais ce n’est pas facile ! Cela vous demandera du courage, mais vous pouvez le faire !) En demeurant sur place, vous pourrez alors observer les symptômes diminuer.

  • Si c’est votre première expérience de choisir de rester dans un lieu de façon consciente, l’envie de fuir sera présente. Ne vous en faites pas ! Dites-vous bien que c’est tout à fait NORMAL ! L’important est de ne pas fuir, car si vous fuyez, vous donnez raison à la peur et à l’enfant.


Dites-vous que, si vous partez, vous repartez également avec la peur. Cette peur ne restera pas au magasin. Vous l’amènerez avec vous.


Petit rappel

S’il vous est trop difficile de rester sur place, ce n’est pas grave ! L’important est d’avoir essayé ! Retournez sur place le lendemain ou le surlendemain tout simplement. Essayez de rester une minute de plus que la dernière fois. Puis, le surlendemain, deux minutes de plus, etc.


Gardez toujours à l’esprit que c’est l’action qui compte, et non le résultat.


À force de pratiquer cet exercice, vous allez remarquer à quel point votre confiance augmentera. Et cela va vous donner envie de recommencer et recommencer encore. Et plus vous recommencerez, plus votre confiance s’intensifiera.


Pratiquez cet exercice tous les jours si cela vous est possible. Plus vous le pratiquerez, plus vite vous vivrez cette liberté d’aller partout !

© 2019 santépsychologique.com

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon